> ::- -:: > > - Forum Islamique -

- Forum Islamique - Section pour el- Da'wa l'islam et la dfinition de la religion islamique pour les musulmans et les non musulmans

 
  #1  
10-22-2010, 03:37 PM


 
: Apr 2009
: 992
:
: 853
: 317
La Sunna dans le mariage

La Sunna dans le mariage

Shaikh Sultan Al-Id









Louanges Celui qui vous a crs dune seule me, puis a cr delle son pouse pour quelle soit ses cts. Et jatteste quil ny a de divinit digne dadoration quAllah et que Muhammad est son serviteur et messager, que la prire dAllah soit sur lui, sur sa famille et ses compagnons.



Allah a tabli le mariage comme sunna afin de peupler lunivers, lorsquIl dit : Parmi Ses signes est quIl a cr de vous-mmes vos pouses afin que vous cohabitiez avec elles, et Il a mis entre vous affection et misricorde, il y a en cela un signe pour un peuple qui rflchit . Celui qui trouve de quoi se marier, quil le fasse, par peur de la tentation et par obissance au messager dAllah (salallahu alayhi wa salam) qui a dit : Ö vous les jeunes ! Celui dentre vous qui le peut, quil se marie, cela est meilleur pour prserver son regard et son ***e. Et celui qui ne peut pas, quil jene, cela sera un bouclier pour lui. (Al-Bukhari et Muslim). Que le croyant sache que la facilit pour se marier est entre les mains dAllah, quil revienne vers son Seigneur, cherche laide auprs de Lui et sempresse vers Lui, car il est authentifi que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Allah vient en aide trois personnes : celui qui a une dette et veut la rgler, celui qui veut se marier et celui qui combat dans le sentier dAllah (At-Tirmidhi et An-Nasai). Celui qui est dcid se marier, quil consulte son Seigneur, afin quAllah lui prescrive le bien, sIl le veut.



Il est rapport dans la sunna du prophte (salallahu alayhi wa salam) quil faut regarder la femme quon dsire pouser, daprs Jabir, le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Celui dentre vous qui veut pouser une femme, sil peut voir ce qui va pousser lpouser, quil le fasse (Ab Dwd). Et Al-Mughira ibn Shuba rapporte : Je me suis prsent pour pouser une femme. Le prophte ma dit : Las-tu regard ? Je rpondis : non. Il me dit : Regarde-la, cela est meilleur pour vous unir (An-Nasai). Celui qui veut se prsenter pour pouser une femme, quil mette en avant certaines choses, parmi lesquelles : quelle soit pieuse, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : On pouse une femme pour quatre choses : son argent, sa famille, sa beaut ou sa religion. Mets la main sur celle qui a la religion, que tes mains te perdent ! (Al-Bukhari et Muslim). Abdullah ibn Amr rapporte que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : La vie nest quune jouissance passagre, et la meilleure des jouissances de cette vie est lpouse pieuse (Muslim).



Quil cherche une femme fconde, et il voit cela en regardant sa mre et ses surs, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Epousez la femme douce et fconde, car je veux tre la communaut la plus nombreuse le Jour de la rsurrection (Abu Dawud et An-Nasai).



Ensuite, quil se prsente son tuteur, et le mariage nest pas valide sans laccord du tuteur, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Toute femme qui sest marie sans laccord de son tuteur, alors son mariage est nul, nul, nul (Abu Dawud). Et Son tuteur doit mettre en avant certaines choses, parmi lesquelles : quil choisisse pour elle celui qui runit la rectitude (salh) et la pit (taqwa), car (cet homme) sil aime (cette femme), il lui fera du bien et sil ne laime pas, il ne lui fera aucun mal, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Si vient vous celui dont vous agrez la religion et le comportement, alors mariez-le, sinon il y aura des troubles et de la corruption sur terre (At-Tirmidhi et ibn majah).



Et il ne faut pas que le tuteur demande trop de dot daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Fait partie du bonheur (bon signe) de la femme, la facilit dans sa situation et la faiblesse de sa dot (Abu Dawud). Umar a dit : Naugmentez pas les dots des femmes, car si ctait un honneur sur terre ou un acte de pit devant Allah, le prophte (salallahu alayhi wa salam) laurait fait avant vous, et le prophte (salallahu alayhi wa salam) na pas donn ses pouses, ni demand pour se filles plus de 12 once, et lhomme ne cesse de dpenser (pour la dot) au point quil prouve quelque chose en lui contre cette femme (Rapport par les quatre).



Le tuteur doit consulter sa fille, et il commet un pch sil la contraient, daprs le hadith rapport par Aisha : Une jeune fille est venu voir Aisha et lui a dit : Mon pre ma mari mon cousin pour agrandir sa richesse, et moi je ne veux pas . Aisha lui dit de sasseoir jusqu ce que vienne le prophte (salallahu alayhi wa salam). Lorsquil vint, Aisha lui expliqua la situation et le prophte (salallahu alayhi wa salam) appela le pre de la fille afin de rgler ce problme, et la jeune fille dit : Ö messager dAllah, jaccepte ce que mon pre veut, mais jai voulu montrer que la femme a son mot dire. (An-Nasai). Et dans le hadith rapport dans les deux Sahih, daprs Abu Hurayra, le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : On ne marie pas la femme (qui a dj t marie) jusqu ce quelle lordonne, et on ne marie pas la vierge jusqu ce quelle accepte les compagnons ont demand : Comment accepte-t-elle ? Le prophte dit : Par son silence .



Lorsquil se prsente pour demander sa main, il ne peut rester seul avec elle tant quils nont pas fait le contrat de mariage, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Aucun homme ne reste seul avec une femme, sans que shaytan ne soit le troisime (Ahmad).





Sils sont daccord (pour le mariage) quil fasse ceci :



Premirement : un repas de noce (walima) conformment la Sunna du prophte (salallahu alayhi wa salam), Anas rapporte que le prophte (salallahu alayhi wa salam) na pas fait de repas de noce plus consquent que celui quil a fait pour son mariage avec Zaynab, il a sacrifi un agneau. (Al-Bukhari). Abd Ar-Rahamn Ibn Awf rapporte que le prophte (salallahu alayhi wa salam) lui a dit : Fait un repas de noce, ne serait-ce quavec un agneau (Al-Bukhari et Muslim).



Deuximement : quil invite les pauvres et les besogneux, car cela est meilleur pour que son acte soit accept dAllah, daprs le hadith dAbu Hurayra : Le pire des repas est le repas de noce pour lequel on invite les riches et on laisse les pauvres (Al-Bukhari et Muslim).



Troisimement : quil sloigne du gaspillage, de la vantardise et quil sen tienne la sunna sans chercher se montrer devant les gens et se faire connatre, Allah dit : Ne gaspillez, car Il naime pas les gaspilleurs .



Quatrimement : il ne lui est pas permis dtre ngligeant le jour de son mariage, en faisant des choses interdites, comme la mixit, la musique et les chants interdits, les images, ou quil sassoit avec son pouse devant les femmes. Cela fait partie des choses blmables qui peuvent le conduire lchec de son mariage, ou plutt qui le conduisent ncessairement lchec de son mariage et labsence de russite, Allah dit : Et celui qui craint Allah, Il lui facilite les choses . Et celui qui accomplit ces choses (interdites) na pas craint son Seigneur, donc comment pourrait-Il lui faciliter les choses.





Celui qui est invit un repas de noce, doit faire attention plusieurs choses :



- quil rponde linvitation, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Celui dentre vous qui est invit un repas de noce, quil rponde linvitation (Al-Bukhari et Muslim). Et Abu Hurayra a dit : Celui qui ne rpond pas linvitation dsobit Abul-Qsim (Al-Bukhari et Muslim).



- Mais sil a une excuse, il peut ne pas sy rendre daprs Ata qui rapporte quIbn Abbas a t invit un repas alors quil tait malade, il dit : Rpondez linvitation de votre frre, saluez-le de ma part, et dites-lui que je suis occup (rapport par Abderazzaq).



- Sil voit un mal (une chose illicite) au repas, quil sen aille, daprs le hadith de Aisha : Jai achet du tissu sur lequel il y avait des images, lorsque le prophte (salallahu alayhi wa salam) la vu, il est rest la porte et nest pas entr, et jai vu sur son visage la dsapprobation (Al-Bukhari et Muslim).



- Quil demande la bndiction pour les nouveaux maris, daprs le hadith dAbu Hurayra qui rapporte que lorsque le prophte (salallahu alayhi wa salam) apprenait le mariage de quelquun, il lui disait : Barakallahu fik, wa barakallahu alayk, wa jamaa baynakuma bi khayr (Abu Dawud et At-Tirmidhi).



- le jour du mariage, il faut jouer du duff (sorte de tambour), dans lequel il y a deux bienfaits : annoncer le mariage, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : La diffrence entre le (mariage) licite et le (mariage) illicite est dans le fait de jouer du duff et dannoncer le mariage (At-Tirmidhi et An-nasai). Aisha rapporte quune femme sest marie avec un homme des Ansars, le prophte (salallahu alayhi wa salam) lui dit : Ö Aisha ! Quavez-vous fait ? Car les Ansars aiment samuser (les chants) (Al-Bukhari). Il nest pas permis dutiliser autre chose que le duff comme instrument de musique, car le hadith montre lautorisation du duff et de rien dautre.





Lors de la consommation du mariage, il est bon de faire attention plusieurs choses :



- Quil soit doux avec elle, en lui donnant par exemple quelque chose boire, daprs le hadith dAsma bint Yazid, lorsque le prophte (salallahu alayhi wa salam) a consomm le mariage avec Aisha, elle dit : Il est venu et sest assis ses cts, on lui apporta une coup de lait et il but, il la retourna vers elle mais elle se dtourna par timidit. Asma dit : je lai grond et lui ait dit : prends de la main du prophte, elle prit alors la coupe et en but un peu. (Ahmad)



- Quil mette sa main sur son front et quil invoque, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Lorsque lun dentre vous se marie ou achte une monture, quil mette sa main sur son front, prononce le nom dAllah, demande la bndiction et dise : Allah ! Je Te demande de maccorder le bien (qui est en elle) et le bien sur lequel Tu las cre, et je cherche protection auprs de Toi contre son mal et le mal sur lequel Tu las cre (Abu Dawud).



- Quils prient ensemble deux rakaat. Lminent savant Al-Albani (rahimahullah) dit : Car cela est rapport des salafs, et il y a deux rcits : Abu Said mawla Abu Said rapporte : Je me suis mari alors que jtais encore esclave. Jai invit plusieurs compagnons du prophte, parmi lesquels Ibn Masud, Abu Dhar et Hudhayfa. Ils menseignrent ceci : lorsque ton pouse vient toi, prie deux rakaat, puis demande Allah le bien de celle qui est venue toi et cherche protection contre le mal. Puis cest entre toi et ton pouse.

Shaqiq rapporte : Un homme nomm Hariz vint et dit : jai pous une jeune fille et jai peur quelle ne me dteste. Abdullah ibn Masud dit : Lentente vient dAllah et la haine vient du diable qui veut vous faire dtester ce quAllah vous a rendu licite. Lorsque ton pouse vient toi, dis-lui daccomplir derrire toi deux rakaat Et dans une autre version, il ajouta : Dis : Allah ! Accorde-moi une bndiction en cette femme, et accorde-lui une bndiction en moi. Allah ! Unis-nous tant que Tu nous uniras dans le bien et spare-nous si Tu nous envoies vers ce qui est meilleur (Ibn Abi Shayba).



Il est dtestable de divulguer les secrets du couple, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : La pudeur nest que bien (Al-Bukhari et Muslim). Abu Said rapporte que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Parmi les pires des gens, au Jour de la rsurrection, celui qui se confie son pouse, tout comme elle se confie lui, puis qui va rpandre ses secrets (Ahmad). Asmi Bint Yazid rapporte : Jtais auprs du messager, alors que les hommes et les femmes taient assis, et il dit : Il se peut quil y ait des hommes qui rpandent ce quils font avec leurs pouses et des femmes qui parlent de ce quelles font avec leurs poux . Asma dit : tout le monde se tu, je dis alors : Oui, messager dAllah ils et elles le font. Le prophte dit : Ne le faites pas, car cela est semblable un diable qui rencontre une diablesse sur la route et quils ont une relation ***uelle tandis que les gens les regardent. (Ahmad).



Et il faut que lhomme donne son droit son pouse de ce point de vue, et que ni la prire ni le jene, ne len dtourne, et sil le fait il est en contradiction avec la guide du prophte (salallahu alayhi wa salam). Aisha rapporte Khuwala Bint Khasir ibn Umaya qui tait lpouse de Uthman Ibn Madhur. Le prophte (salallahu alayhi wa salam) vit du laisser aller dans son apparence et dit : Ö Aisha, comment se fait-il que Khuwayla se laisse aller ainsi ? Elle dit : cette femme a un mari qui jene le jour et prie la nuit, elle a dsespr de son mari et elle sest laiss aller. Le prophte (salallahu alayhi wa salam) fit alors venir Uthman Ibn Madhun et lui dit : Ö Uthman ! Tcartes-tu de ma sunna ? Il dit : Non, par Allah, au contraire cest ta sunna que je recherche. Le prophte (salallahu alayhi wa salam) dit : Quant moi, je dors et je prie, je mange et je jene, et jpouse les femmes. Crains Allah Uthman, car ton pouse a des droits sur toi, et ton me a des droits sur toi, jene et mange, prie et dors. (Abu Dawud).



Lpouse, elle aussi, lorsquelle vient son mari doit sembellir et tre douce avec lui, daprs ce que rapporte An-Nasai, daprs Abu Hurayra, une femme a dit au prophte (salallahu alayhi wa salam) : Ö messager dAllah, si la femme ne sembellit pas pour son mari, il sen dtourne, il naime plus la regarder . Et il est authentifi que Aisha faisait cela, le prophte (salallahu alayhi wa salam) rentra chez elle et vit (quelle stait embellie), il dit : Quest-ce cela ? Elle dit : je me suis embellie pour toi, messager dAllah . Et il est interdit lpouse de refuser le droit de son mari, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Lorsque la femme refuse de rpondre son mari qui lappelle au lit, les anges la maudissent jusqu ce quelle se rveille. (Al-Bukhari et Muslim). Voil quelques points qui ont t rapports dans la sunna du prophte sur le mariage.





Deuxime partie de la khutba : ()



Parmi les choses que le Lgislateur a encourag est la vie en couple de la meilleure manire, lpoux doit bien se comporter avec son pouse et tre doux avec elle surtout si elle est jeune. Aisha rapporte : Le prophte (salallahu alayhi wa salam) se tenait la porte de mes appartements, et des Ethiopiens montraient leur dextrit lpe dans la mosque, le prophte (salallahu alayhi wa salam) me cachait de son vtement afin que je puisse les regarder au-dessus de son paule, puis il se levait pour moi jusqu ce que je men aille, en raison de mon jeune ge jaimais les amusements. (Al-Bukhari et Muslim). Une autre fois, le prophte (salallahu alayhi wa salam) et Aisha sont sortis en voyage, Aisha dit : Jtais alors jeune et je navais pas de poids. Le prophte (salallahu alayhi wa salam) dit aux gens davancer et ils avancrent (les laissant seuls larrire) et il me dit : faisons la course . Nous avons couru et je lai devanc. Plus tard, alors que javais pris de lge et du poids, je sortis avec le prophte en voyage, il ordonna aux gens davancer et ils avancrent (les laissant seuls larrire), et il me dit : faisons la course . Nous avons couru et il ma devanc et il riait en disant : Cest ma revanche pour la dernire fois (Abu Dawud). Aisha rapporte que le messager dAllah (salallahu alayhi wa salam) lui disait : Je sais quand tu es satisfaite de moi et lorsque tu es nerve contre moi. Elle dit : comment sais-tu cela ? Il dit : Lorsque tu es *******e du dis : par le Seigneur de Muhammad ! Et lorsque tu es nerve tu dis : par le Seigneur dIbrahim ! (Al-Bukhari et Muslim).





Parmi le bon comportement des gens dous dintelligence est de patienter sur le comportement que peut avoir la femme, car elle est comme le prophte (salallahu alayhi wa salam) la dit : cre dune cte et le haut de la cte est tordue, si tu veux la redresser tu la casses et si tu la laisses ainsi elle reste tordue, ayez donc un bon comportement avec les femmes (Al-Bukhari et Muslim). Et la jalousie est une des choses sur lesquelles la femme a t cre, et lhomme doit prendre cela en considration () car les femmes du prophte (salallahu alayhi wa salam) taient jalouses, alors quen est-il de celles qui viennent aprs elles. Muslim rapporte, daprs Aisha : Un soir, jai perdu le prophte et je pensais quil tait parti voir une de ses pouses. Je lai cherch et je lai trouv inclin qui disait : Subhanaka allahuma wa bi hamdik la ilaha illa anta . Elle dit : par mon pre et ma mre, tu es dans un tat et moi dans un autre. . Muslim rapporte aussi daprs Aisha : Jai demand au prophte et jai pass ma main dans ses cheveux, pensant quil stait rendu chez une de ses pouses. Il me dit : Ton shaytan est venu je dis : et toi, tu nas pas de shaytan ? Il dit : Si, mais Allah ma permis de le soumettre .



Il est permis lhomme de mentir son pouse afin de consolider leur amour, daprs le hadith dUmm Kalthum bint Uqba : Je nai pas entendu le prophte (salallahu alayhi wa salam) permettre le mensonge, sauf dans trois cas. Le prophte (salallahu alayhi wa salam) disait : ce nest pas un mensonge celui qui va dire des choses pour rconcilier les gens, celui qui dit des choses (fausses) pendant la guerre, et lhomme qui parle sa femme ainsi que la femme qui parle son mari . Limam An-Nawawi dit sur le sens du mensonge entre eux : cest montrer le dsir et le fait de promettre ce qui est ncessaire et ce qui ne lest pas, et des choses de ce genre. Quant la tromperie pour empcher un de ses droits, lhomme ou la femme, ou de prendre ce que lui ou elle na pas le droit de prendre, il y a unanimit de la communaut que cela est illicite.





Les droits de lpoux sur son pouse sont nombreux et considrables () Comme le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Si je devais ordonner une personne de se prosterner devant une autre, jaurais ordonn la femme de se prosterner devant son mari. (At-Tirmidhi). Parmi les droits de lhomme sur son pouse : quelle lui obisse dans tout ce qui nest pas une dsobissance Allah, quelle lui demande son autorisation si elle veut accomplir un jene surrogatoire, quelle ne fasse pas entrer chez en son absence celui qui nest pas un mahram pour elle ou celui quil dteste voir rentrer chez lui, mme si cest un mahram ou une femme. Parmi ces droits, quelle ne sorte quavec sa permission, shaikh al-islam Ibn taymia a dit : Il nest pas permis lpouse de sortir sans lautorisation de son mari, et il nest permis personne daller la voir et de lui parler de son mari. Et si elle sort sans son autorisation, elle est perverse, dsobissante envers Allah et Son messager et mrite le chtiment. . Le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Il nest pas permis une femme de faire entrer quelquun dans la maison de son mari, alors quil le dteste, ni de sortir sil le dteste, et quelle nobisse personne contre lui. (Al-Bayhaqi). Il lui est permis daccomplir la prire la mosque, il ne doit pas len empcher, mais son foyer est meilleur pour elle. Elle doit prserver les biens de son mari et ne pas gaspiller, car elle est gardienne dans la maison de son mari et sur ses biens et elle sera interroge sur cela le Jour de la Rsurrection. Elle doit soccuper de la maison et laider surtout sil est occup par la recherche de la science. Et si elle ne peut pas faire certaines choses, quil ne la charge pas plus quelle ne peut supporter et quil laide, daprs la parole de Aisha : Le prophte (salallahu alayhi wa salam) cousait ses vtements et rparait ses chaussures et il faisait ce que font les hommes chez eux (Muslim). Elle doit se rappeler les bienfaits que son mari lui donne et ne pas les renier, car cela amne la Colre dAllah. Abdullah ibn Amr rapporte que le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Allah ne regarde pas une femme qui ne remercie pas son mari, alors quelle ne peut se passer de lui (An-Nasai). Et il est connu que la majorit des gens du feu sont des femmes, car elle renient les bienfaits de leurs maris et maudissent beaucoup. Que les femmes prennent garde de trop se plaindre et de faire du mal leur poux car le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Aucune femme de ce monde ne fait de mal son mari, sans que son pouse (parmi les femmes du paradis) dise : () il est auprs de toi comme un tranger, il sen faut de peu pour quil ne se spare de toi et vienne nous (Ahmad).





Quant aux droits de la femme, ils sont nombreux, parmi lesquels : quil laide obir Allah, quil lui apprenne le tawhid, la croyance et les adorations et quil lcarte du polythisme, des innovations et des choses illicites. Aussi, maintes reprises, quil la protge et lloigne des lieux douteux. La jalousie nest pas davoir une mauvaise opinion sur elle et quil la trompe la nuit pour enterrer ses excs, car cela est interdit. Parmi ses droits, quil se comporte bien avec elle, quil rponde ses besoins conformment la biensance, quil soit doux avec elle, quil dpense pour elle et ses enfants et ne soit pas avare avec eux. Mais elle ne doit pas laccabler, daprs ce que Abu Khuzayma rapporte dans le chapitre de lunicit daprs Abu Said Al-Khudhri, le prophte (salallahu alayhi wa salam) a dit : Parmi les choses qui ont perdu les fils dIsral est que la femme du pauvre lui demandait des vtements et des choses que la femme riche navait pas. (Silsila As-Sahiha). Et quel que soit la colre de lpouse, elle ne doit pas demander que son poux la divorce, daprs la parole du prophte (salallahu alayhi wa salam) : Toute femme qui demande son mari quil la divorce sans bonne raison, lodeur du paradis lui est interdite. (Abu Dawud). Les parents de lpouse doivent craindre Allah et lui conseiller lobissance au mari, le bon comportement et la patience et quils ne se mlent pas de ce qui ne les regarde pas. Umar a conseill sa fille Hafsa, lpouse du prophte (salallahu alayhi wa salam), en lui disant : Est-ce que lune dentre vous met en colre le prophte (salallahu alayhi wa salam) toute la journe, jusquau soir ? Elle dit : oui. Il rpondit : Tu as perdu, voudrais-tu quAllah se mette en colre pour la colre du prophte et que tu sois perdue () (Al-Bukhari et Muslim)



12-25-2011, 05:11 PM   #2
RubiisDiiscret


 
: Dec 2011
: 43893
: Algerie
: 23
: 22
: 0
RubiisDiiscret

Merci pour touts tes efforts Qu'Allah te protege et te guide vers la bonne voie
Mashallah j'attends avec impatience de tes nouvelles sujets
Qu'Allah vous bnisse
RubiisDiiscret    

()

(Tags)
dans, mariage, sunna

« | »



- RSS - Sitemap


06:58 PM

- - - -

Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2018
adv helm by : llssll